Les sculptures souabes au musée de Cluny.

Le Duché de Souabe est formé en 915. Il s’étendait du Massif des Vosges à la rivière Lech et à la ville de Chiavenna en Italie. Le duc Conradin, sans héritiers en 1268, la lignée des Hohenstaufen s’éteint et le duché de Souabe se morcelle en plusieurs comtés, villes et abbayes libres, dont la plupart existaient encore jusqu’en 1803.

En 746, les Carolingiens affermissent leur domination. Pépin le Bref supprime les ducs nationaux et fait gouverner l’Alémannie par deux comtes. Au IXe siècle, démembrement de l’empire carolingien, ces comtes se rendent indépendants. Conrad Ier les fait exécuter en 917, et il donne un titre ducal étendu à l’Alémannie, alliant l’Alsace et la Souabe, au fils de Bouchard Ier. En 925, Henri l’Oiseleur s’empare de la Lotharingie et détache l’Alsace pour l’intégrer au duché souabe.
Après Bouchard II, les ducs de Souabe sont Hermann Ier, puis Ludolphe, fils du roi Otton Ier et gendre d’Hermann. Otton II rend le duché de Souabe au fils de Ludolphe, Otton Ier, lequel meurt en 982. Vinrent alors Conrad Ier, puis son neveu Hermann II, lequel régit aussi l’Alsace. Son fils, Hermann III, a pour héritier sa sœur Gisèle, épouse du margrave d’Autriche, laquelle exerce la régence au nom de son fils mineur Ernest Ier en 1015 … / … Le duché est donné au comte Rodolphe de Rheinfelden en 1057, ce fut un choix malheureux, car celui-ci dispute l’empire à Henri IV. Il est battu et tué sur l’Elster. L’empereur lui avait enlevé la Souabe pour la donner au comte Frédéric Ier de la famille Hohenstaufen… / … En 1096, les biens des Welfs durent être cédés à la Bavière, le Brisgau et l’avouerie de Zürich aux Zähringen. La capitale du duché qui était jusqu’alors Zurich fut remplacé par Ulm.
Suivirent les ducs Frédéric II le Borgne en 1105 et Frédéric III qui devint l’empereur Frédéric Barberousse. Montés sur le trône, les Hohenstaufen, illustres empereurs, conservèrent le duché de Souabe dans leur famille dont le jeune Frédéric IV de Rothenbourg, fils de l’empereur Conrad III, puis quatre fils de Barberousse dont Frédéric V en 1167, Conrad II en 1191, Philippe en 1196, lequel prétendit à l’empire. La lutte qu’il soutint hâta la dissolution du duché. Pour acheter des appuis, il distribua presque toutes ses terres. Son successeur, l’empereur Frédéric II mit à la tête du duché de Souabe son fils Henri II en 1216, et, après sa rébellion, son deuxième fils Conrad IV qui, devenu empereur, le transmettra à son fils Conradin 1254. Cet héroïque enfant fut à la fois le dernier des Hohenstaufen et le dernier duc de Souabe. Lorsqu’il partit à quatorze ans pour reconquérir son royaume de Sicile, il engagea ce qui lui restait, avec la maréchaussée de Souabe, l’avouerie d’Ulm, les landes de Leutkirch, au comte de Wurtemberg.

Les sculptures souabes :

La sculpture souabe est largement présente dans les collections des musées qui comptent environ quatre-vingts sculptures souabes pour la période allant de 1450 à 1530, dont quatorze au musée du Louvre. Aujourd’hui ces sculptures font l’objet d’une très belle exposition qui vient tout juste de commencer au musée de Cluny.
Ce sont des sculptures religieuses en bois de tilleul polychromé (ou autrefois polychromées et aujourd’hui décapées), pour la plupart venant de retables d’autel démembrés. Les figures occupaient la caisse du retable, tandis que les reliefs étaient appliqués sur les volets. Quelques statues de fonction cultuelle ou dévotionnelle, sont utilisées lors de cérémonies et de processions.
Les principaux sculpteurs souabes sont représentés dans les musées français :
Hans Multscher, Gregor Erhart, Niklaus Weckmann, Daniel Mauch ou Jörg Lederer, mais la plupart des oeuvres restent anonymes.

En voici quelques unes…

DSCN7143

DSCN7145

DSCN7146DSCN7148

___________________________________________________________________________________________________________

DSCN7149

DSCN7151

DSCN7152

DSCN7155

DSCN7153DSCN7156

__________________________________________________________________________________________________________

DSCN7159DSCN7161

__________________________________________________________________________________________________________

DSCN7163

DSCN7164

DSCN7169

DSCN7168DSCN7172

__________________________________________________________________________________________________________

DSCN7173

DSCN7175

DSCN7176DSCN7182

_________________________________________________

DSCN7178

DSCN7177

DSCN7183

DSCN7189DSCN7187

__________________________________________________________________________________________________________

DSCN7188

DSCN7194

DSCN7192DSCN7191

_______________________________________________________________________________________________________

DSCN7195

Superbes sculptures, d’une grande force expressive, d’une belle sensibilité. Je suis ébloui par tant de beauté !

../..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :