Paris à nos pieds

Depuis les origines du christianisme en Gaule, ce mont a été une sentinelle de la capitale à l’aube de sa création. De pèlerinages en chemins de Croix, peuplé de trappistes, d’ermites et enfin de militaires impériaux, le Mont Valérien coiffé de sa citadelle fortifiée, est devenu un mémorial rendant hommage aux combattants et résistants de la dernière guerre mondiale, et sur son versant nord, un mémorial américain et son cimetière peuplé de plusieurs centaines de tombes aux croix blanches plantées dans une géométrie d’une rigoureuse régularité…

Entre ciel bleu et soleil fugaces, nuages lourds et averses rapides, retour vers la Citadelle dans la lumière.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :