Pont des Arts, suite du saccage !

 Jeudi 4 juin, les cadenas sur le pont sont enlevés, des panneaux décorés de n’importe quoi sont en cours d’achèvement. Il reste les rampes d’accès encore bien chargées. Le résultat est déjà MERDIQUE ! Quand je pense à toutes les tracasseries administratives que j’ai dû subir dans mon métier au sujet des insertions dans l’environnement existant, lors des dépôts de permis de construire, je me dis qu’il y a vraiment des responsables au plus haut des services décideurs qui sont au dessous de tout.

NAVRANT.

DSCN8737

DSCN8736

DSCN8738DSCN8741

______________________________________________________________________________________________

DSCN8745DSCN8743

________________________________________________________________________________________________

DSCN8740

DSCN8739

DSCN8744

DSCN8746

DSCN8747DSCN8749

_______________________________________________________________________________________________

DSCN8750DSCN8752

__________________________________________________________________________________________________

DSCN8754

DSCN8753

DSCN8755

DSCN8756DSCN8757

_________________________________________________________________________________________________

DSCN8759

Merci Mme Hidalgo et à toute votre équipe pour votre contribution à l’enlaidissement de Paris !

../..

Un détail sur l’église Saint Eustache.

C’est peut-être parce que le soleil frappait la pierre, rehaussant magnifiquement les éléments de son architecture, que m’est apparu ce symbole qui jusqu’ici ne m’avait pas « sauté » aux yeux !

Non, pas la cloche…

DSCN8708

DSCN8709

Le cadran solaire ?… Non, mais au dessus :

DSCN8713

Cette petite croix et ces bois de cerf.

DSCN8715

Saint-Hubert !

DSCN8716

Selon la légende, Hubert, de famille noble, lors d’une partie de chasse rencontra un cerf entre les bois duquel apparaissait un crucifix, ce qui le poussa à se convertir. Il devint évêque à Maastricht puis à Liège.

Mais ce qui me surprend, c’est de voir ce symbole à cet emplacement.

DSCN8717

DSCN8711

../..

Chantiers parisiens

Le PONT des ARTS.
Action… Réaction.
Je suis à moitié satisfait de ce qui a commencé hier, au sujet du pont des Arts. Vous savez mes sentiments sur les cadenas que des milliers de touristes amoureux ont accroché aux garde-corps. Laids, ridicules et finalement dangereux pour la sécurité de la passerelle.
Je suis heureux qu’enfin les services techniques de la mairie aient démarré hier leur démontage.
Mais la solution définitive de remplacement ne sera effective que pour septembre… Peut-être ?.. D’ailleurs, il est prévu que les grillages soient remplacés par des Plexiglas transparents, ce qui est un appel aux tagueurs évident, comme je l’avais démontré lors d’un ancien commentaire, photo à l’appui.
En attendant, vous pourrez voir sur mes images que l’on nous propose des panneaux « décoratifs » provisoires d’un goût douteux. Le visuel est navrant, sur ce pont qui n’a pas besoin d’une telle surcharge colorée, niaise. Et à l’arrière de ces panneaux, côté intérieur de la passerelle, on invite déjà ces talentueux tagueurs à venir produire leurs œuvres. C’est à se demander où se trouve la logique !?! Car sur les futurs panneaux définitifs, feront-ils la différence et ne se jetteront-ils pas dessus tout autant ? Ils ne seront pas longtemps transparents.
Quant aux z’amoureux, ils peuvent encore se déchaîner (!) sur d’autres lieux emblématiques : Autour de la statue d’Henri IV, grilles de parapet déjà bien chargées, mais il reste beaucoup de place; le petit pont de l’Archevêché, près de Notre-Dame, déjà très très chargé; la passerelle Solférino, peu fréquentée semble-t’il, car il reste encore beaucoup de vide entre les cadenas, et diverses statues et lampadaires d’autres ponts… Cette coutume est devenue bien envahissante.
J’ai réfléchi bien sûr à des possibilités de rambardes en métal, je ne fais pas que râler.
Et j’ai une solution en tête qui je crois est aussi proposée par un architecte anglais : des barreaux verticaux interrompus vers le bas, non soudés, ce qui empêche tout accrochage…. On verra si sa proposition sera prise en considération et si la réalisation est possible et esthétique, car vraiment, ces panneaux transparents, je n’y crois guère.

DSCN8673

DSCN8674

DSCN8675DSCN8676

_____________________________________________________________________________

DSCN8678

DSCN8683DSCN8682

____________________________________________________________________________________

DSCN8684

DSCN8685DSCN8690

______________________________________________________________________________________________

DSCN8686

Un petit cadenas isolé ! Sera-t’il épargné ?…

DSCN8692

Habitude touristique déjà bien établie autour du bon roi Henri IV !

DSCN8695DSCN8697

________________________________________________________________________________________________

DSCN8698

Et le chantier des Halles, où en est-on ?

DSCN8710a

DSCN8710bDSCN8710

___________________________________________________________________________________________

DSCN8705

Je n’aime toujours pas cette mollesse et cette couleur indéfinissable !

Sans parler de son « intégration » dans un environnement qui méritait bien mieux. Cette canopée s’impose trop, elle encombre !

Panorama Canopée

à suivre…

../..

Petit-Palais, entre expositions temporaires et collection du musée…

DSCN8408

Juste avant qu’elle ne se termine, l’expo « Les bas-fonds du baroque », une visite tranquille entre sculptures et tableaux aux scènes jugées outrageantes ou vulgaires, en son temps.

(Et toujours la même critique : pourquoi nous infliger des affichettes aussi petites et souvent rouge sombre, placées sur un fond sombre dans la pénombre, un texte minuscule, et situées aussi bas juste à côté de l’œuvre, ce qui provoque un attroupement figé occultant partiellement les tableaux ???…)

DSCN8407

DSCN8376

Sculpture qui était exposée il y a quelques mois au musée d’Orsay sur le thème : Masculin/masculin.

DSCN8377DSCN8378

___________________________________________________________________________________________________________

DSCN8379

DSCN8386DSCN8387

________________________________________________________________________________________________________

DSCN8385

DSCN8388

DSCN8380

DSCN8381

DSCN8383

DSCN8389

DSCN8382

(Un détail d’une scène de bagarre de rue )

Puis, petite balade dans les salles du rez de chaussée qui mène pour l’occasion à l’expo jointe à celle-ci et qui est consacrée à Claude Gelée dit Le Lorrain.

Quelques images prises sur des œuvres que je ne me lasse pas d’aller régulièrement saluer !

DSCN8398

DSCN8390

(Désolé pour cette étrange couleur de fond !)

DSCN8393DSCN8391

_____________________________________________________________________________________

DSCN8394

DSCN8392

_________________________________________________________________________________________________

DSCN8400

DSCN8395

DSCN8397

DSCN8396

DSCN8399

Et le profil de l’artiste…

DSCN8402

DSCN8401

DSCN8403

DSCN8404

Au premier plan, l’étude retenue lors du concours pour la statue qui est située depuis sur le côté sud de l’hôtel de ville, face à la Seine. Quelques petites différences, notamment dans le mouvement du cheval.

DSCN8405

DSCN8406

Promenade terminée pour aujourd’hui…

../..

Musée de Cluny encore… Oui.

Parce que je ne m’en lasse pas, un nouveau regard sur les œuvres exposées. Il y en a tant !

DSCN7213

D’abord quelques vues de la chapelle gothique.

DSCN7214DSCN7215

___________________________________________________

DSCN7218DSCN7217

________________________________________________________

DSCN7216

DSCN7196

Statue de Julien, du 4ème siècle. Il fut le premier empereur romain sacré à Lutèce où il régna 20 mois jusqu’à sa mort en juin 363.

DSCN7197DSCN7198

___________________________________________________________________________________________

DSCN7199DSCN7204

Ivoire sculpté.

DSCN7203DSCN7200

DSCN7205

Saint Jean-Baptiste

DSCN7206

Cuivre doré.

DSCN7207DSCN7212

_________________________________________________________________________________________

DSCN7208

Têtes de lion en quartz.

DSCN7209DSCN7210

Ivoire sculpté.

________________________________________________________________________________________

DSCN7211

DSCN7219

DSCN7220

DSCN7221

DSCN7222

Un jeux d’échec et un couple jouant…

DSCN7223… Échec à la dame ?…

DSCN7225

DSCN7224

../..

« E la nave va » ou bien « fluctuat nec mergitur » !

« Et vogue le navire » ou « Il est battu par les flots, mais ne sombre pas » !

C’est ce qu’on pourrait dire de cet esquif monumental, battant pavillon Louis Vuitton, amarré au bois de Boulogne depuis quelques mois. Les voiles translucides, poussé par le vent d’ouest dominant sur la capitale, il est à quai pour longtemps. Magnifique.

À l’abordage !

DSCN7480

Fondation Louis Vuitton 1

DSCN7420

DSCN7424

DSCN7446

DSCN7435

DSCN7442

DSCN7474

DSCN7473

DSCN7445

Fondation Louis Vuitton 2

DSCN7479

DSCN7416

../..

Encore un peu de tout !

DSCN7238

Un petit tour à Montmartre, tôt le matin, lundi de Pâques. Pas grand monde à l’heure où les touristes sont encore au pied de la butte ! Les oiseaux ne sont pas trop dérangés, moi non plus !

DSCN7240

DSCN7237

DSCN7265

Au musée de Montmartre, récemment rénové et agrandi, flânerie dans les jardins qui nous mènent au bord des vignes par un petit chemin qui longe un petit bois laissé à l’état naturel où les abeilles ont leur auberge.

DSCN7266

DSCN7268

DSCN7280DSCN7283

De nouvelles salles dans le musée et une reconstitution de l’appartement et de l’atelier de Suzanne Valadon.

_________________________________________________________________________________________________

DSCN7290

DSCN7296

Redescendons vers la Seine.

DSCN7414

Une des petites rues qui aboutissent au quai de Montebello.

Et au jardin du Luxembourg.

DSCN7405

Le marchand de masques
par Zacharie Astruc (1835-1907)

Le socle présente les masques de Corot (peintre), Dumas (écrivain), Berlioz (musicien), Carpeaux (sculpteur, peintre, dessinateur), Faure (chanteur), Delacroix (peintre), Balzac (écrivain) et Barbey d’Aurevilly (poète, écrivain).

Dans la main gauche se trouve le masque de Victor Hugo (écrivain). Trois autres masques qui étaient suspendus au poignet droit ont disparu : il s’agissait de ceux de Gambetta (homme politique), Gounod (musicien) et de Théodore de Banville (écrivain, poète).
(Description de l’œuvre prise sur le site du Sénat).

DSCN7380

La fontaine Saint-Michel.

DSCN7376

Deux des vertus cardinales, la Prudence et la Force, au sommet de la fontaine.

En face, les travaux sont quasiment terminés au Tribunal correctionnel, la façade s’expose en pleine lumière, décapée et restaurée, côté Seine.

DSCN7228

DSCN7235

DSCN7229

DSCN7234

DSCN7236

../..

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 41 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :